Partager Tweet Partager Epingler

Le ryokan permet de se plonger au coeur de la culture et des coutumes traditionnelles authentiques. En comprenant certaines coutumes et pratiques de ces établissements, vous serez assuré d'une expérience mémorable et pourrez profiter au maximum de votre séjour au Japon. Vous pourrez alors vous adonnerez à l'hospitalité et à une qualité de service légendaire.

Lors de l'arrivée au ryokan

Beaucoup de ryokan sont de petites entreprises familiales avec peu de personnel. Ils sont généralement beaucoup plus petits que les hôtels, et sont souvent gérés par la famille (et transmis de génération en génération). Les formalités de check-in sont donc plus rapides et plus simples que dans un hôtel.

Un ryokan de campagne, depuis l'extérieur
Un ryokan de campagne, depuis l'extérieur

Le check-in se fait habituellement à partir de 15h ou 16h, et jusqu'à 18:00. Si vous dînez, il est souvent mentionné une heure limite de check-in, au delà il y a de fortes chances que le ryokan ne soit pas en mesure de vous servir le dîner (et il vous sera quand même facturé). La raison en est que les ryokans servent de la nourriture fraîche et saisonnière à leurs invités. Les ryokans servent le dîner dès qu'il est cuit et pas plus tard.

En leur donnant votre heure d'arrivée, vous vous assurerez qu'il y a quelqu'un à la réception qui vous attend pour vous accueillir.

Il est également important de leur faire savoir comment vous vous rendrez au ryokan en train, en bus ou en voiture. Si l'établissement est un peu éloigné d'une gare, un service de navette peut être disponible.

Si vous vous arrivez tôt, vous pouvez aussi laisser vos bagages au ryokan et faire du tourisme avant de revenir pour le dîner.

Pendant votre séjour, les ryokans ne peuvent généralement pas apporter de changement de dernière minute à vos repas ou à l'endroit où vous dînez.

Par exemple, si vous décidez soudainement que vous ne voulez pas de petit déjeuner ou si vous voulez du poisson au lieu de viande, les ryokans ne seront généralement pas en mesure d'effectuer ces changements.

Veuillez indiquer lors de votre réservation si vous avez des demandes de repas spéciaux ou si vous souhaitez prendre des repas dans votre chambre ou avec un autre groupe d'invités.

L'heure de départ est habituellement avant 10h ou 11h le matin.

Les établissements les plus grands et qui sont habitués à recevoir des étrangers, le paiement en carte de crédit est accepté. Malheureusement, la plupart de nos cartes ne sont pas utilisables sur les terminaux japonais. Dans bien des cas, vous devrez payez en espèces et donc toujours avoir avec vous une certaine quantité de yens.

Les espaces communs et votre chambre

Lorsque vous entrez dans un ryokan, la première chose à faire est d'enlever vos chaussures à l'endroit indiqué et d'enfiler les pantoufles qui vous ont été fournies. D'un point de vue culturel, les japonais accordent une grande importance à la différence entre l'intérieur (UCHI) et l'extérieur (SOTO). Enlever ses chaussures c'est laisser le monde extérieur dehors.

Quand vous entrez dans le ryokan, enlevez vos chaussures et mettez des pantoufles
Quand vous entrez dans le ryokan, enlevez vos chaussures et mettez des pantoufles

Donc vous utilisez les chaussons que l'on met à disposition, ou si comme moi vous faites du 43 et que le talon dépasse de quelques centimètres, marchez en chaussettes.

Dans le hall d'accueil vous retrouverez diverses informations sur les endroits touristiques à visiter. Il y a généralement un ou plusieurs coin salon pour se retrouver entre amis, ou faire des connaissances.

Les cloisons de certains ryokans étant faites uniquement de papier, on entend tout ce qui se passe à côté. Donc évitez de parler trop fort dans votre chambre et préférez les coins salon.

Les chambres sont recouvertes de tatamis, et on ne marche pas dessus en pantoufles (encore moins en chaussures). Entrez en chaussettes (évitez quand même d'être pied nu, même en été).

Chambre d'un petit ryokan, avec son sol en tatami et matelas futon
Chambre d'un petit ryokan, avec son sol en tatami et matelas futon

Le personnel vous montreras où sont les yukatas, et n'hésitez pas à les enfiler dès que vous arrivez. Vous n'en serez que plus confortable. Vous pouvez porter le yukata n'importe quand pendant votre séjour au ryokan, à l'intérieur ou pour aller au onsen').

Très souvent, un thé d'arrivée sera offert, ainsi que quelques sucreries japonaises. C'est le moment idéal pour échanger quelques mots et poser vos éventuelles questions. Mais surtout, détendez-vous et appréciez l'hospitalité !

Salle de bain privative ou commune

Dans les ryokans les plus authentiques et traditionnels, les salles de bain sont communes. Au début cela m'a un peu dérouté, j'aime bien une certaine intimité. Et puis j'ai essayé et j'ai rapidement mis fin à mes doutes. Par contre il y a certaines règles à respecter.

Les Japonais considèrent qu'un long bain chaud pour laver la fatigue de la journée est une attraction majeure du ryokan. Les hommes et les femmes se baignent séparément.

Placez d'abord vos vêtements dans le panier. La partie douche est à même le sol, et on n'entre dans la baignoire qu'une fois bien propre. Ce mode de fonctionnement de la salle de bain ofuro peut paraitre surprenant pour nous. Si vraiment cela vous gêne, vous pouvez choisir un ryokan dont les chambres disposent d'une salle de bain individuelle, mais le prix sera bien plus élevé.

Se baigner au Onsen

De nombreux ryokans sont équipés de onsen (sources d'eau chaude naturelle), en intérieur ou extérieurs en plein air. Ils ne semblent pas vraiment attirants pour la plupart des voyageurs, mais au Japon, c'est une partie très agréable de la culture traditionnelle.

On dit que l'eau du Onsen possède une multitude de propriétés curatives depuis le début du temps et qu'elle est riche en minéraux bons pour la peau, la circulation et la santé en général.

Les bains japonais sont très relaxants après une longue journée de tourisme
Les bains japonais sont très relaxants après une longue journée de tourisme

Il n'y a rien de plus relaxant que de se reposer dans un bain chaud après une longue journée, surtout quand on a une belle vue sur la montagne, ou que l'on entend le murmure d'une rivière. Une fois que vous l'aurez fait, vous en deviendrez accro !

Il y a cependant un certain nombre de règles qui entourent le bain public au Japon, et cela peut rendre l'ensemble un peu effrayant et inconfortable au début. Mais passée l'appréhension de la première fois, vous réaliserez que ce n'est vraiment pas si compliqué !

Bonnes pratiques dans les onsen et sento

Les bains sont une expérience unique pour expérimenter les bienfaits des eaux thermales. Comme souvent au Japon, il y a un certain nombre de codes qu'il convient de respecter.

Parlez et communiquez !

La plupart des employés des ryokans ne parlent pas anglais. Cependant, la plupart d'entre eux ont l'habitude d'avoir des invités étrangers et ils feront de leur mieux pour communiquer avec vous pendant votre séjour. Les gestes des mains et autres gestes du corps font beaucoup, croyez-moi !.

Même si vous ne parlez pas japonais, ne vous laissez pas décourager par un manque de communication en anglais.

Je crois vraiment que la communication est une partie authentique et importante de votre contact avec la culture japonaise.

De plus, il y a généralement quelques documents et règles de fonctionnement du ryokan écrits en anglais en plus du japonais. Ils vous seront remis à votre arrivée ou seront disponibles dans la chambre. Cette liste devrait répondre à toutes vos questions concernant le séjour au ryokan.

Apprendre quelques salutations de base, des phrases polies et des phrases polies est une bonne idée et vous permettra de vous sentir plus connecté au Japon.

Faut-il laisser un pourboire ?

Il n'y a pas de coutume de pourboire au Japon. Bien qu'il semble que des guides disent parfois qu'ils sont nécessaires dans un ryokan, ce n'est pas une obligation (et ne sera pas toujours très bien vu). En outre, votre traitement ne change pas en fonction de votre pourboire ou pas.

Par contre, lorsque je séjourne plusieurs jours dans un petit ryokan familial, j'amène souvent un petit cadeau symbolique. Une boite de chocolats, un petit souvenir de France. La coutume du cadeau est très implantée dans la culture japonaise.

Je ne fais pas cela pour avoir ensuite un traitement de faveur, mais plutôt pour créer du lien. Cela permet d'engager la conversation plus facilement et j'ai beaucoup apprécié certains moments où l'on m'expliqua l'histoire du ryokan et de la famille.

Réservez votre voyage au Japon

Vérifiez la disponibilité d'un hébergement sur Booking.com ! Vous pouvez réserver une chambre sans paiement à l'avance, vous ne payez qu'au moment du départ. Les annulations sont également gratuites jusqu'à votre arrivée.

Check-list pour partir au Japon

Gardons le contact

Sur ce blog, j'écris des articles sur le Japon, mon plaisir d'y voyager, la culture ainsi que la société. Je partage aussi bons plans et bonnes adresses pour les voyageurs !

Recevez 2 conseils gratuits par semaine

Rejoignez mon club privé des fans du Japon, vous allez recevoir 2 articles ou vidéos :
Des endroits fabuleux à visiter, des astuces pratiques sur votre voyage et des infos étonnantes sur la culture japonaise.

Rassurez-vous, je déteste les spams autant que vous

A lire également sur les ryokans