Partager Tweet Partager Epingler

Les gares sont indissociables des trains au Japon. Du petit matin jusque tard dans la nuit, elles fourmillent littéralement d’un flot incessant d’usagers. Il y a quelque chose de magique dans la régularité et la précision de ces trains passant à la minute près, jour et nuit. Parce que certains voyageurs au Japon trouvent les gares complexes et effrayantes, voici un petit tour d'horizon.

Les gares les plus fréquentées du monde sont au Japon

L'archipel nippon possède un des meilleur réseau de transport train et de transport en commun du monde. Particularité culturelle ou véritable choix politique, ici plus qu’ailleurs l’efficacité japonaise est à l’oeuvre, et à une échelle gigantesque. Chaque jour, certaines de ses gares voient transiter des centaines de milliers de personnes.

  • La gare de Shinjuku est le centre névralgique de Tokyo. Avec plus de 3,5 milions de passagers par jour, elle est la gare la plus fréquentée du monde ;
  • Gare de Shibuya : avec une fréquentation quotidienne de 3,1 millions de voyageurs ;
  • Gare de Ikebukuro voir transiter plus de 2,5 millions de personnes par jour ;
  • Gare d'Umeda : avec plus de 2,4 millions de passagers par jour elle est située dans le centre ville de Osaka et c'est la plus importante gare de l'ouest du Japon :
  • Gare de Yokohama : plus de 2 millions de passagers par jour.

Les 5 plus grandes gares du monde sont au Japon et 4 se trouvent à Tokyo.

Trouver son train

Les gares ne manquent pas de grands panneaux numériques indiquant les prochains trains. Tout est écrit en japonais et en anglais, généralement en alternance.

Le principe est comparable à ce que nous avons en France, les trains ont un numéro et ils partent d'un quai identifié par un numéro. Il n'y a qu'à suivre les flèches !

Pour trouver votre train, aidez-vous des affichages en japonais et en anglais
Pour trouver votre train, aidez-vous des affichages en japonais et en anglais
Des marquages au sol indiquent là où le train va s'arrêter
Des marquages au sol indiquent là où le train va s'arrêter

Une fois sur le quai, vous remarquerez des marquages au sol, là où les portes vont s'ouvrir. Tout le monde fait la queue à cet endroit, en se mettant en file indienne.

Les trains locaux n'ont pas de places réservée, vous montez et vous asseyez où vous voulez (s'il y a des places disponibles). Les Shinkansen sont avec réservation (sauf un ou deux wagons sur quelques rames). Sur le quai vous avez des petits panneaux avec le numéro du wagon. Il suffit d'attendre à ce niveau là !

Se déplacer dans les gares japonaises

Au Japon, il n'y a pas de porteur pour vous décharger de la corvée des valises. Si malgré mes conseils vous n'avez pas utilisé le service Takkyubin, vous pourrez quand même soulager un peu votre peine. N'hésitez pas à utiliser les ascenseurs, chaque fois qu'il y a des escaliers, il y a forcément un ascenseur (pas comme en France).

Véritables hub de concentration des modes de déplacement, les gares japonaises sont parfois de véritables petites villes. Les couloirs paraissent sans fin, et c'est surtout les sorties qui m'ont parfois données le plus de mal. Car oui, sortir d'une gare n'est pas si facile et j'ai bien failli m'y perdre plus d'une fois.

Le principe est de proposer des sorties au plus proche de l'endroit où vous voulez aller. Parfois directement à l'intérieur d'un immeuble ou d'un centre commercial. Lorsque le temps est mauvais, vous restez bien au sec.

Les sorties de la gare sont indiquées sur fond jaune
Les sorties de la gare sont indiquées sur fond jaune
Liste complète des sorties de la gare
Liste complète des sorties de la gare

L'objectif est donc de trouver sa sortie. Pour cela il y a des affichages sur fond jaune. Les sites touristiques majeurs y sont souvent indiqués, et en suivant les flèches vous arriverez directement au pied. Vous pouvez également vous référer à la liste complète des sorties et des points d'intérêt s'y référent. A chaque endroit, sa sortie.

Là où ça se complique c'est lorsque l'endroit où vous voulez aller n'est pas présent sur la liste. Il n'y a d'autre choix que de prendre une sortie au hasard. Mais à ce petit jeu j'ai parfois marché des minutes (dizaines de minutes) dans des couloirs interminables, qui me menaient dans la direction opposée où je voulais aller. Rien de bien grave non plus, cela fait partie du charme du Japon ;-)

Des gares et des services

Pour répondre à l'extraordinaire fréquentation des gares japonaises, de nombreux services ont été créés pour simplifier la vie des voyageurs (et également essayer d'en tirer une petite mâne financière). C'est ainsi que l'on y trouve une multitude de commerces, des restaurants et même des centres commerciaux.

Cela n'a rien d'étonnant quand on sait qu'historiquement les compagnies ferroviaires étaient de grosses entreprises commerciales. Lors de la construction des lignes et gares, elles ont également construit de grandes zones commerciales à proximité.

Leur emplacement avantageux leur permet de s'intégrer à la vie quotidienne en permettant aux voyageurs de pouvoir faire leurs courses ou de se restaurer entre deux trains.

Les gares japonaises sont de véritables villes dans la ville.

Une chose que j'apprécie dans ces endroits, et la multitudes de consignes à bagages qui permettent de se délester de son fardeau et aller se promener alentours. Elles sont pratiques à utiliser, pas cher, faciles à trouver, je les utilise régulièrement.

Il est interdit de fumer n'importe où dans la gare. Pour les accros à la cigarette il existe des zones fumeur (smoking area 喫煙所). Des espaces fermés et ventilés afin de ne pas déranger les autres. De même les trains sont non fumeurs, à l'exception de certains wagons dans les Shinkansen qui possèdent des espaces dédiés.

Fumer au Japon, les règles essentielles à connaître

A l'inverse de la France, le Japon proscrit la cigarette dans la plupart des lieux publics mais l'autorise dans les espaces privés (cafés, restaurants,...)

Enfin, les gares sont également le lieu idéal pour s'informer sur ce que l'on peut voir dans la ville. Un office du tourisme y est souvent implanté directement à l'intérieur ou à proximité. Le personnel parle généralement anglais et vous donnera de la documentation (cartes des centres d'intérêt, plan de bus). Parfois uniquement en japonais mais on arrive quand même à faire avec !

Réservez votre voyage au Japon

Vérifiez la disponibilité d'un hébergement sur Booking.com ! Vous pouvez réserver une chambre sans paiement à l'avance, vous ne payez qu'au moment du départ. Les annulations sont également gratuites jusqu'à votre arrivée.

Check-list pour partir au Japon

Gardons le contact

Sur ce blog, j'écris des articles sur le Japon, mon plaisir d'y voyager, la culture ainsi que la société. Je partage aussi bons plans et bonnes adresses pour les voyageurs !

Recevez 2 conseils gratuits par semaine

Rejoignez mon club privé des fans du Japon, vous allez recevoir 2 articles ou vidéos :
Des endroits fabuleux à visiter, des astuces pratiques sur votre voyage et des infos étonnantes sur la culture japonaise.

Rassurez-vous, je déteste les spams autant que vous

A lire aussi sur les trains au Japon