Partager Tweet Partager Epingler

Vous savoir les secrets des intérieurs japonais et vous vous questionnez comment le peuple nippon vit réellement au quotidien ? Voici quelques éléments que vous découvrirez dans les maisons japonaises et cela dans n’importe quelle région. Ils font partie de la coutume nipponne, devant un véritable art de vivre auprès de la population.

Genkan, l'entrée japonaise

Lorsque vous vous rendez chez une famille japonaise ou dans certains restaurants, sachez que la règle de bienséance exigera que vous enleviez vos chaussures avant d’entrer dans la maison. Si au tout début cela s’appliquait dans les temples, ceux sont les samouraïs qui le rendaient populaire. Alors, ne soyez pas étonné de découvrir un petit vestibule à l’entrée des maisons japonaises, qu’elles soient modernes ou traditionnelles.

Cet espace, appelé également Genkan est le lieu où l’on doit enlever tous ceux qui ont été souillé à l’extérieur, notamment les chaussures. On y trouve généralement aussi un porte-parapluie ou encore un porte-manteau. Mais surtout quelques étagères getabako pour ranger vos chaussures et d'autres sur lesquelles vous trouverez des sandales que vous chausserez. Vous pouvez évidemment rester en chausettes si vous le souhiatez mais si vos hôtes vous mettes à disposition des chaussures pour l'intérieur, prenez-les. Cela ne relève pas uniquement de l’hygiène, mais surtout du respect de l’intérieur qui est sacré.

Genkan : l'entreé d'une maison japonaise

Dans la société japonaise, il est de coutume de retirer les chaussures avant d’entrer. Cette tradition se perpétue de générations en générations, et chaque maison dispose d’un vestibule appelé Genkan.

Les panneaux coulissants japonais

Le Shoji désigne une barrière de papier résistant remontée par du bois comme le bambou. Il est utilisé pour séparer une pièce en différents espaces. Comme il s’ouvre et se ferme facilement, le Shoji permet de préserver l’intimité d’un espace selon les besoins. Ces panneaux coulissants sont omniprésents dans les maisons traditionnelles japonaises. Mais, leur renommée a traversé la frontière pour séduire de plus en plus de gens à travers le monde.

Panneau coulissant shoji translucide
Panneau coulissant shoji translucide

Léger et facile à manier, le Shoji ne rempli pas uniquement la fonction de séparateur, c’est aussi un excellent outil de décoration. Au tout début, ils ont été fabriqués de manière artisanale, mais actuellement, vous pourrez trouver des industries qui confectionnent ce type de panneaux avec les mêmes procédés ancestraux. La manière utilisée pour la fabrication ainsi que la composition du papier qui sert à fabriqué le Shoji lui offre toute son élégance.

Dans certaines maisons, vous pourrez trouver des panneaux opaques avec des motifs dessinés dessus. Ce sont les fusuma ; plus épais que les shojis ils servent à cloisinner les pièces. Ils sont généralement décorés et certains sont de véritables oeuvres d'art. Représentation de la nature, paysages ou simples esquisses, vous en verrez beaucoup dans les temples ou les châteaux. Dans les maisons, si motif est généralement plus neutre.

Les panneaux coulissants japonais

C’est vers le 13ème siècle que ceux sont apparus les panneaux coulissants au Japon. Ils permettait de moduler le volume des pièces des maison japonaises en fonction des besoins.

Le Tokonoma pour la décoration intérieure

Il s'agit vraiment d'un incontournable dans une maison traditionnelle japonaise. Flottant ou fixé à même le mur, cet article est le représentatif des étagères chez les Occidentaux. Il est utilisé pour exposer les œuvres d’art qui se trouvent dans la maison. Son apparition a été influence par la culture chinoise, remontant vers le 14ème et le 16ème siècle, durant l’époque Muromachi.

Composition d'ikebana dans un tokonoma
Composition d'ikebana dans un tokonoma

Au tout début, il servait à exposer les rouleaux calligraphiques, mais avec le temps, il accueille les peintures ainsi que les objets d’art, un bonsaï ou encore une composition d'ikebana. Il est de bon ton d'exposer quelque chose qui représente la saison, ou l'instant présent. C'est aussi un honneur que l'on fait à ses hôtes que l'on reçoit, on expose quelque chose qui nous est cher.

Le Tokonoma représente à lui seul la décoration d’intérieur japonais. C’est pourquoi il est souvent confectionné à partir de bois précieux. Sa décoration change en fonction des saisons, apportant ainsi une touche de la nature à l’intérieur même des maisons. Outre cela, il faut aussi respecter la règle de la simplicité et du minimalisme lorsqu’il s’agit de décorer le Tokonoma afin d’apporter le plus d’harmonie à l’intérieur.

Le tokonoma, la zone dédiée à l’exposition de l’art japonais

Au Japon, l’art occupe une place importante. C’est pour cela que vous y trouverez souvent un tokonoma, une zone dédiée spécialement à l’art japonais et cela dans un but purement décoratif.

La salle de bain ofuro pour les bains

Prendre un bain au Japon, même à la maison constitue un véritable rituel. Outre son côté hygiénique, le bain japonais est aussi un représentatif de l’honneur et du respect. C’est un moment de symbiose que chacun créé pour apporter une touche zen dans son quotidien. De ce fait, la salle de bain dans les maisons japonaises a été conçue pour cet effet. Munie d’une baignoire plus courte mais beaucoup plus haute, la salle de bain Ofuro mise également sur le minimalisme.

Contraitement à nos coutumes occidentales, au Japon on n'entre pas directement dans la baignoire. On doit d'abord se laver et être propre. Le principe est comparable aux règles à respecter dans un onsen ou un sento. Pour cela une douchette se trouve à côté, et c'est une fois bien propre que l'on peut entrer dans le bain. D'ailleurs, lorsque la famille partage généralement la même eau du bain. Elle n'est pas remplacée lorsque plusieurs membres du foyer utilisent successivement l'Ofuro.

Ainsi, chacun pourra s’offrir un moment d’intimité et de tranquillité dans cet endroit, et cela même s’il ne se rend pas dans un onsen.

Pour la confection des baignoires, la tradition se veut qu’elles soient construites à partir du bois. Actuellement, le marché nippon regorge un large choix de baignoires en inox ou en PVC. Cependant, les dimensions ont été respectées pour rester dans la tradition.

La salle de bain ofuro

Prendre un bain au Japon n’est pas le même que prendre un bain dans un pays Occidental. Pour mieux comprendre cette différence, voici quelques points que vous devrez certainement savoir entre les Japonais et le bain.

Le tatami, plus qu'un simple revêtement de sol

L'intérieur d'une maison tradutionnelle est pas recouvert de parquet ou de carrelage, mais de panneaux confectionnés à partir de paille de riz : le tatami. il est absolument interdit de marcher dessus avec des chaussures, car ils seraient vite abîmés. C'est pour cela que l'on vous demandera toujours d'enlever vos chausures avant.

Sol en tatami, table basse et décoration à base de bois
Sol en tatami, table basse et décoration à base de bois

Le tatami apporte vraiment une touche de chaleur, aussi bien par son côté isolant que par sa couleur dans des tons beiges ou ocres. Il absorbe aussi naturellement le bruit, ainsi on se déplace en silence à l'intérieur de la maison.

Le tatami a une dimension très standardisée : 182cm de long et 91cm de large. Dans les maisons traditionnelles, les pièces ont ainsi des dimensions qui permettent d'installer des tatamis sans avoir à les découper. Il n'est pas rare, quand vous regardez les annonces de vente ou location de maison, que la dimension des pièces soit indiquée en nombre de tatamis. Il s'agit donc d'une unité de mesure qui permet rapidement d'avoir une impression de la taille de la pièce.

Le tatami, unité de mesure des intérieurs japonais

Ce revêtement de sol traditionnel fait partie de la culture du Japon puisqu’on le retrouve aussi bien dans les maisons des particuliers que dans des temples, des restaurants et certains lieux publics.

Décoration d'un intérieur nippon

Contrairement aux tables et aux chaises que l’on puisse voir dans les maisons occidentales, les meubles japonais sont bas au sol. Ils constituent une véritable identité de la population nipponne puisqu’ils sont hérités des traditions. De la table qui se trouve dans la salle à manger jusqu’aux lits qui se trouvent dans les chambres à coucher, les meubles en bois japonais se trouve à même le sol.

La famille ainsi que les convives prennent leurs repas tout en s’assoyant au sol ou sur des coussins zabuton aux multiples couleurs. Cela est aussi le cas pour se coucher le soir ; les lits futon sont posés directement au sol, à même le tatami. Dans les maisons tradutionnelles ils sont installés le soir au moment de se coucher et le matin roulés et bien rangés dans une armoire prévue à cet effet. Ainsi durant la journée la pièce est libre et peut être utilisée pour d'autres occupations.

La décoration d’intérieur japonaise se base surtout sur le minimalisme, notamment une touche simple et épurée avec très peu d’objets de décoration. La matière naturelle reste la plus utilisée pour la confection des meubles mais aussi des articles décoratifs. C'est vraiment dans l'esprit de la culture japonaise, se rapprocher le plus de la nature. Cela n’exclut pas l’utilisation d’autres matières telles que la porcelaine, un symbole de féminité et de douceur dans les maisons japonaises.

Comment décorer un intérieur japonais ?

Réputée pour sa touche sereine et esthétique, la décoration japonaise est devenue une tendance très appréciée surtout en Occident. Cette touche décorative évolue autour du zen, tout en respectant un équilibre bien défini.

Vous savez maintenant les différents points qui caractérisent une maison japonaise. Ainsi, vous ne serez plus surpris lorsque vous êtes invité chez des Japonais. Toutefois, il est important de respecter les protocoles ainsi que les règles de décence qui régissent la société japonaise.

Réservez votre voyage au Japon

Vérifiez la disponibilité d'un hébergement sur Booking.com ! Vous pouvez réserver une chambre sans paiement à l'avance, vous ne payez qu'au moment du départ. Les annulations sont également gratuites jusqu'à votre arrivée.

Check-list pour partir au Japon

Gardons le contact

Sur ce blog, j'écris des articles sur le Japon, mon plaisir d'y voyager, la culture ainsi que la société. Je partage aussi bons plans et bonnes adresses pour les voyageurs !

Recevez 2 conseils gratuits par semaine

Rejoignez mon club privé des fans du Japon, vous allez recevoir 2 articles ou vidéos :
Des endroits fabuleux à visiter, des astuces pratiques sur votre voyage et des infos étonnantes sur la culture japonaise.

Rassurez-vous, je déteste les spams autant que vous

A lire aussi sur la maison japonaise