Partager Tweet Partager Epingler

Au sud de Kyoto, dans le quartier de Fushimi, se trouve le Daigo-ji, un temple bouddhiste de l'école Shingon. Malgré son emplacement relativement éloigné du centre de la ville, il attire de nombreux visiteurs au printemps qui viennent admirer la floraison des nombreux cerisiers du jardin. Depuis 1994, le Daigo-ji fait partie des monuments historiques de l'ancienne Kyoto classés au patrimoine mondial de l'humanité.

Cet immense complexe de temples bouddhistes a été construit en 874 au pied de la montagne par le moine Shobo (Rigen-Daishi) en l’honneur de Daigo Ji, Bouddha de la guérison. Lorsque l'empereur Daigo tombe gravement malade et abdique, il se retire dans ce temple. Il y passera le reste de ses jours, décèdera à l'âge de 46 ans et y sera enterré.

En pénétrant dans l'enceinte du temple, vous arriverez devant la porte d’entrée principale, le Somon, et vous accéderez à une grande allée pavée remplie de cerisiers. Une chose est certaine, au printemps vous serez conquis par la beauté de leur floraison.

Entrée au Daigo-ji et son allée de cerisiers Sakura
Entrée au Daigo-ji et son allée de cerisiers Sakura
Hall principal, dans lequel on laisse ses chaussures
Hall principal, dans lequel on laisse ses chaussures
Promenade dans des couloirs bordés de panneaux shoji
Promenade dans des couloirs bordés de panneaux shoji

A gauche se trouve le Sanboin (ou Pavillon des Trois Trésors) qui fut le lieu de résidence du grand prêtre Daigo-ji. Il fût restauré en 1598 avec la création d'un magnifique jardin. Avec ses nombreuses pierres recouvertes de mousse, son étang et ses îlot c'est un endroit splendide.

A l'entrée, dépose des chaussures obligatoires pour marcher sur les planchers en bois. On passe alors par une succession de jardins et des ambiances différentes. Certainement un des plus beaux jardins japonais de Kyoto. Cela commence tout d'abord par une partie très intime, recouverte de mousses et un peu à l'ombre. Un endroit frais et humide où l'on sent l'air de la montagne environnante.

Jardin de mousse, un véritable écrin de verdure
Jardin de mousse, un véritable écrin de verdure
Une ambiance fraiche et zen
Une ambiance fraiche et zen
Ce jardin est vraiment intime et délicat
Ce jardin est vraiment intime et délicat

Puis on accède à un vaste jardin paysager que l'onn admire depuis l'estrade du bâtiment. Un étang et ses petits pont de pierres, ses rochers, ses arbres taillés avec précision. Tous les éléments sont là et les photos ont bien du mal à retranscrire l'émotion que l'on ressent devant un tel jardin. C'est très calme, juste une légère brise rafraichissante qui nous enveloppe.

Il est impossible de descendre dans le jardin, on peut simplement le contempler tel un tableau. Mais c'est déjà beaucoup. On est véritablement lové dans un cocon, un écrin de verdure.

Un magnifique jardin traditionnel, un des plus beaux de Kyoto
Un magnifique jardin traditionnel, un des plus beaux de Kyoto
Des portes coulissantes traditionnelles
Des portes coulissantes traditionnelles
L'harmonie du jardin est remarquable
L'harmonie du jardin est remarquable
Depuis l'estrade du bâtiment, c'est un paysage de carte postal
Depuis l'estrade du bâtiment, c'est un paysage de carte postal
Les arbres sont tous taillés avec soin
Les arbres sont tous taillés avec soin
Les abords du bâtiment sont remarquables par l'arrangement zen des roches sur le gravier blanc
Les abords du bâtiment sont remarquables par l'arrangement zen des roches sur le gravier blanc

Le Daigo-ji a cependant plusieurs autres trésors à montrer à travers une promenade à flanc de la montagne. Dans un environnement boisé, on passe de temple en temple, certains pas toujours en très bon état. Au total, c'est presque une quinzaine, le complexe bouddhiste est vraiment immense et entouré de verdure. On y croise régulièrement des moines habillés dans leur robe safran, qui font un large sourire en voyant les visiteurs.

On ne peut pas manquer non plus une pagode de 5 étages (de plus de 38 mètres de haut). C'est le plus vieux bâtiment en bois de Kyoto, il est classé trésor national.

Immense pagode à 5 étages, la plus anciennne de Kyoto
Immense pagode à 5 étages, la plus anciennne de Kyoto
Il n'est pas rare de croiser des moines bouddhistes dans l'enceinte
Il n'est pas rare de croiser des moines bouddhistes dans l'enceinte
Le long de la montagne, de nombreux temples attendent d'être découverts
Le long de la montagne, de nombreux temples attendent d'être découverts

Vous pourrez enfin admirer le petit pavillon Bentendo et son pont rouge. Point culminant de la petite randonnée, le spectacle ne laisse pas indifférent. Les touristes l'adorent et c'est certainement l'endroit le plus photographié. Ce sera pour vous aussi l'occasion de séances photo mémorables.

Ce jour là, les érables commençaient tout juste à prendre leurs couleurs automnales, avec de très légères nuances de rouge. Deux semaines plus tard et le spectacle serait magique.

Le Bentendo est lové au milieu des érables
Le Bentendo est lové au milieu des érables
Ce petit pavillon est le point culminant de la visite
Ce petit pavillon est le point culminant de la visite
On accède au Bentendo via un petit pont rouge
On accède au Bentendo via un petit pont rouge

Le Daigo-ji est une balade en dehors des sentiers battus qui mérite vraiment la visite. La diversité architecturale unique de ses monuments historique en fait sa particularité. Les styles se mélangent en fonction des époques. D'autre part son emplacement sur la flanc de la montage en fait un cadre agréable en pleine nature japonaise.

Sur le chemin de la sortie, un musée compris dans le prix d'entrée est intéressant avec ses magnifiques panneaux Fusuma et ses grandes statues, et des récits sur l'histoire du temple. De quoi apprendre énormément de chose sur la culture et l'histoire du bouddhisme.

Informations pratiques

  • Comment s'y rendre
    Métro : station Daigo sur la ligne Tozai, puis 10mn à pied
  • Adresse
    22 Higashi Oji-cho, Daigo, Fushimi-ku, Kyoto
  • Horaires
    Shimo Daigo : 9h à 16h30
    Kami Daigo : 9h à 16h
    Dernière entrée 30mn avant la fermeture
  • Prix
    Un ticket combiné donne accès à l'ensemble du Shimo-Daigo
    1500¥ durant au printemps et automne (du 10 mars au 15 mai, et du 15 octobre au 10 décembre)
    800¥ le reste de l'année
    L'accès au Kami-Daigo se paye séparément : 500¥
  • Site officiel
    https://www.daigoji.or.jp (en anglais)

Réservez votre voyage au Japon

Vérifiez la disponibilité d'un hébergement sur Booking.com ! Vous pouvez réserver une chambre sans paiement à l'avance, vous ne payez qu'au moment du départ. Les annulations sont également gratuites jusqu'à votre arrivée.

Check-list pour partir au Japon

Gardons le contact

Sur ce blog, j'écris des articles sur le Japon, mon plaisir d'y voyager, la culture ainsi que la société. Je partage aussi bons plans et bonnes adresses pour les voyageurs !

Recevez 2 conseils gratuits par semaine

Rejoignez mon club privé des fans du Japon, vous allez recevoir 2 articles ou vidéos :
Des endroits fabuleux à visiter, des astuces pratiques sur votre voyage et des infos étonnantes sur la culture japonaise.

Rassurez-vous, je déteste les spams autant que vous

A voir depuis Daigo-ji