Partager Tweet Partager Epingler

Le Daikaku-ji est un temple pittoresque situé dans la partie nord du quartier de Arashiyama à Kyoto. Erigé dans les années 800, l’endroit a été sacré palais détaché de l'empereur Saga. On dit de ce dernier qu’il fut l’un des rares empereurs à avoir su apprécier la réelle beauté de ces périphéries paisibles de Kyoto.

Trente ans après sa mort, le palais fut aménagé de telle sorte à devenir un lieu de culte bouddhiste. D’ailleurs, à ce titre, il fait partie des sanctuaires bouddhistes les mieux placés de Shingon. De son histoire on sait que Daikaku-ji a joué un rôle significatif dans plusieurs événements historiques marquants. Outre la succession d'empereurs au 12ème siècle l’ayant choisi comme lieu de siège leur règne, le temple a également accueilli des pourparlers de paix. Il fut ainsi le théâtre de nombreuses cours impériales après 50 années de guerre civile. Ainsi, Daikaku-ji est présenté dans le Conte de Genji, le premier roman de la littérature japonaise.

Entrée du temple daikaku-ji
Entrée du temple daikaku-ji
Sur le chemin du temple, des inscriptions en kanji
Sur le chemin du temple, des inscriptions en kanji

Aujourd'hui, le temple est l'un des meilleurs endroits dont l'atmosphère fait encore écho à cette cour antique décrite dans le roman. Pour cela d’ailleurs, le temple est souvent utilisé comme scène de tournage pour les drames historiques.

Une architecture à l’image de la majestueuse histoire du japon

Daikaku-ji se compose de plusieurs bâtiments reliés par des trottoirs en bois élevés. Des artères intérieures couvertes de ces fameux planchers que l’on appelle « de rossignols», semblables à ceux du palais Ninomaru de Nijojo, poussent de petits cris alertant alors que vous vous promenez dans le bâtiment. Dans ce périple au coeur du Japon antique, il ne sera point rare que vous vous retrouviez face à des portes décorées de fusuma peintes par la célèbre école de Kano.

L'architecture très caractéristique des coursives
L'architecture très caractéristique des coursives
Les coursives en bois forment de véritables couloirs
Les coursives en bois forment de véritables couloirs
On admire les jardins depuis des coursives en bois
On admire les jardins depuis des coursives en bois

Puis, vous sera dévoilé, l'un des trésors les plus importants de Daikaku-ji. Il s’agit d’une copie du Sutra du Coeur qui a été manuscrite par l’empereur Saga. Les légendes racontent que ce sutra aurait mis fin à une peste mystérieuse qui a infesté le pays pendant la période Heian. Aujourd’hui, cet écrit est précieusement conservé dans la salle octogonale du Sutra de cœur et se dévoile au public tous les 60 ans. Non loin de là se trouve le Reihokan, un petit musée dans lequel sont exposés les trésors les plus spéciaux du temple.

Le temple est constitué de nombreux bâtiments, entre lesquels se trouvent de petits jardins et de magnifiques pins
Le temple est constitué de nombreux bâtiments, entre lesquels se trouvent de petits jardins et de magnifiques pins
Impressionnante porte devant un jardin sec
Impressionnante porte devant un jardin sec
Grosses lanternes sur un jardin sec de gravier blanc
Grosses lanternes sur un jardin sec de gravier blanc

Des mystères paysagers à vous couper le souffle

À côté du temple se trouve Osawa Pond, un homme de 1200 ans qui s’est réincarné en une étendue d’eau. Il s’agit du plus ancien vestige de ces anciennes époques. Il représente fidèlement, quoique de manière incomplète, la splendeur d'un jardin de style Shinden. L'étang a été construit à l'origine pour le palais détaché de l'empereur Saga. L’endroit aurait été consacré aux activités récréatives telles que la navigation de plaisance, la pêche et la vision de la lune.

La végétation est omniprésente et certaines parties sont entourées par des arbres
La végétation est omniprésente et certaines parties sont entourées par des arbres
Lors d'une cérémonie bouddhiste, des moines chantent
Lors d'une cérémonie bouddhiste, des moines chantent
Grand étang à l'arrière du temple
Grand étang à l'arrière du temple

Dans le genre mystique, Daikaku-ji n’est pas en reste. Vous trouverez plusieurs statues bouddhistes exposés dans la pagode de Shingyo. Ce monument, reprenant les codes du style tahoto est doté de deux étages. Sa construction est une ode au 1150e anniversaire de l’écriture du Sutra du cœur par l'empereur Saga. En marchant à travers les jardins reliés entre eux par un réseau de sentiers pédestres vous serez comme envahi par tant de mystère et de spiritualité.

Profitez de l’air aquatique et floral dégagés par le petit étang et la légèreté des odeurs dégagées par les plantes du jardin durant les saisons de floraison des cerisiers en fin mars et en automne.

Informations pratiques

  • Comment s'y rendre
    Train : Gare JR Saga-Arashiyama puis 15mn à pied
  • Adresse
    Saga-osawa-cho 4, Ukyo-ku, Kyoto
  • Horaires
    Ouvert tous les jours de 9h à 17h
    Dernière entrée 30 minutes avant la fermeture
  • Prix
    Entrée 500¥
  • Site officiel
    https://www.daikakuji.or.jp (en japonais)

Réservez votre voyage au Japon

Vérifiez la disponibilité d'un hébergement sur Booking.com ! Vous pouvez réserver une chambre sans paiement à l'avance, vous ne payez qu'au moment du départ. Les annulations sont également gratuites jusqu'à votre arrivée.

Check-list pour partir au Japon

Gardons le contact

Sur ce blog, j'écris des articles sur le Japon, mon plaisir d'y voyager, la culture ainsi que la société. Je partage aussi bons plans et bonnes adresses pour les voyageurs !

Recevez 2 conseils gratuits par semaine

Rejoignez mon club privé des fans du Japon, vous allez recevoir 2 articles ou vidéos :
Des endroits fabuleux à visiter, des astuces pratiques sur votre voyage et des infos étonnantes sur la culture japonaise.

Rassurez-vous, je déteste les spams autant que vous

A voir depuis Daikaku-ji