Partager Tweet Partager Epingler

Situé dans le quartier de Higashiyama à l’est de Kyoto, Kodai-ji est un temple de l'école Rinzai, du bouddhisme zen japonais. Il a été fondé en 1606 par Kita no mandokoro à la mort de son mari Tokugawa Ieyasu, pour honorer sa mémoire et prier pour lui. A l'origine le temple était recouvert de feuilles d’or. Malheureusement, comme beaucoup de constructions en bois au Japon, celui-ci aussi ait brûlé en 1912 passé pour être reconstruit de manière plus modeste.

Entouré de vastes jardins, parsemés de pavillons de thé, Kodai-ji doit figurer sur votre liste des temples à visiter. Mais pour savourer cet endroit, encore faut-il pouvoir y accéder. La proximité du Kiyomizu-dera fait que les deux sites sont souvent visités successivement. Le flot continue de touristes dans les petites rues rend parfois la circulation difficile. Et n'espérez même pas y accéder en voiture.

Le début de la visite débute par un grand escalier de pierre ombragé, et devant le grand bâtiment central s'étend un grand jardin zen. Puis le chemin monte à nouveau pour arriver devant deux maisons de thé. A l'origine elles étaient dans l'ancien château de Fushimi, puis ont été transférées ici. Vous remarquerez en particulier la Kasa-tei qui tire son nom de la structure de son toit qui vue de l'intérieur ressemble à un parapluie ouvert (en japonais Kasa signifie parapluie). Plusieurs fois par an, une cérémonie du thé y est organisée et attire beaucoup de personnes.

Le grand escalier bordé d'érables qui mène à l'entrée du temple
Le grand escalier bordé d'érables qui mène à l'entrée du temple
La visite du Kodai-ji commence par un chemin ombragé et verdoyant
La visite du Kodai-ji commence par un chemin ombragé et verdoyant
La première petite maison de thé que vous verrez au début de la visite
La première petite maison de thé que vous verrez au début de la visite
Quelques lanternes le long de la visite
Quelques lanternes le long de la visite
Une autre maison de thé très ancienne, avec son toit de chaume
Une autre maison de thé très ancienne, avec son toit de chaume

Le jardin comporte plusieurs bâtiments de bois à l'architecture japonaise tradionnelle, et notamment un grand pont de bois qui offre une perspective intéressante quand on est à l'intérieur. Les jardins alentours sont tout simplement magnifiques, mêlant habillement mousse, roches et petits plans d'eau. Si certains jardins japonais sont de taille réduite, celui du Kodai-ji vous en donne vraiment pour votre argent (même si je trouve que le prix d'entrée de ces lieux au Japon est plus que raisonnable). Vous passez vraiment d'univers en univers, avec des ambiances différentes. Vous aurez même le plaisir d'admirer un jardin zen et son gravier blanc qui illuminait cette journée un peu grise.

Une maison traditionnelle, avec ses panneaux coulissants
Une maison traditionnelle, avec ses panneaux coulissants
Vue de l'intérieur du pont avec une belle perspective
Vue de l'intérieur du pont avec une belle perspective
Le pont qui enjambe le cours d'eau est un point central du jardin
Le pont qui enjambe le cours d'eau est un point central du jardin
Le Kodai-ji est réellement un jardin qui envoie du rêve
Le Kodai-ji est réellement un jardin qui envoie du rêve
A l'automne, ce temple est un endroit incontournable pour admirer les feuilles rouges des érables
A l'automne, ce temple est un endroit incontournable pour admirer les feuilles rouges des érables
A côté du temple, un jardin zen
A côté du temple, un jardin zen
Le petit temple dédié à Toyotomi Hideyoshi et Kita-no-Mandokoro
Le petit temple dédié à Toyotomi Hideyoshi et Kita-no-Mandokoro

Le chemin se poursuit vers une incroyable forêt de bambous de laquelle vous pourrez admirer une statue de la déesse Kannon, la déesse bouddhique de la compassion.

L'impressionnante forêt de bambous au bout de la visite
L'impressionnante forêt de bambous au bout de la visite

Pendant la floraison des cerisiers et durant la période de Koyo (lorsque les feuilles des érables momiji sont rouges), le temple est alors éclairé pendant la nuit. L'ensemble prend alors une toute autre dimension, et le spectacle pour la période « sakura » (cerisiers) et « Koyo » (feuilles rouges) et c’est tout simplement splendide.

Le site est vraiment vaste et dans le ticket donne également accès à un musée qui abrite de nombreux objets en lien avec Toyotomi Hideyoshi. Pour y accéder, il faudra revenir sur la route principale, le musée se trouve de l'autre côté. Pas toujours facile à trouver, il est quand même indiqué. Et la personne à l'accueil du jardin vous précisera où il se trouve.

Informations pratiques

  • Comment s'y rendre
    Bus : station Higashiyama-Yasui sur les lignes 100 ou 206
  • Adresse
    526 Shimogawara-cho, Higashiyama-ku, Kyoto
  • Horaires
    Ouvert tous les jours de 9h à 17h30 (dernière entrée à 17h)
  • Prix
    Entrée 600¥
  • Site officiel
    http://www.kodaiji.com (en anglais)

Réservez votre voyage au Japon

Vérifiez la disponibilité d'un hébergement sur Booking.com ! Vous pouvez réserver une chambre sans paiement à l'avance, vous ne payez qu'au moment du départ. Les annulations sont également gratuites jusqu'à votre arrivée.

Check-list pour partir au Japon

Gardons le contact

Sur ce blog, j'écris des articles sur le Japon, mon plaisir d'y voyager, la culture ainsi que la société. Je partage aussi bons plans et bonnes adresses pour les voyageurs !

Recevez 2 conseils gratuits par semaine

Rejoignez mon club privé des fans du Japon, vous allez recevoir 2 articles ou vidéos :
Des endroits fabuleux à visiter, des astuces pratiques sur votre voyage et des infos étonnantes sur la culture japonaise.

Rassurez-vous, je déteste les spams autant que vous

A voir depuis Kodai-ji