Partager Tweet Partager Epingler

Vous êtes dans le nord de Kyoto et vous souhaitez immortaliser votre séjour, ne ratez pas le temple de Ninna-ji, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Outre son architecture, ce temple est également célèbre pour ses cerisiers en fleur. L’ensemble offre une bonne dose de paix, de quiétude et de tranquillité pour les personnes en quête de moment zen à Kyoto.

Sur la trace du temple de Ninna-ji

Faisant partie des monuments emblématiques du Japon, le temple de Ninna-ji fut construit en l’an 888 sous le règne de l’empereur Uda. Il est situé au nord-ouest de Kyoto et du haut de ces cinq étages, cette pagode majestueuse abrite des richesses culturelles qui surprendront plus d’un. Ce temple est le parfait exemple de l’harmonie qui anime l’architecture et la nature au Japon, et c’est pour cette raison qu’il fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Comme l’empereur Uda a abdiqué en 897 afin de se reconvertir en moine, il s’installa au temple de Ninna-ji. Dès lors, le temple fut appelé palais impérial d’Omuro et occupait une place importante dans la cours impériale jusqu’en 1868. Ce lieu a toujours accueilli les princes royaux pour qu’ils deviennent prêtres, et cela afin de tenir le grade le plus élevé dans le couvent.

Un temple à l’architecture unique

Entre sa myriade de 88 petits temples qui se trouvent aux alentours de son hall principal, le temple de Ninna-ji est un endroit riche aussi bien au niveau architectural qu’au niveau historique.

La partie que j'ai préférée est certainement cette série de petits bâtiments en bois reliés par des coursives.

A l'entrée, on enlève ses chaussures et la promenade commence. A côté de chaque bâtiment, des petits jardins. Au début c'est une ambiance très verte, avec de la mousse, des lanternes et petits bassins. Et puis on passe de l'un à l'autre, arrivant devant des espaces plus grands, des jardins secs avec leur gravier d'un blanc immaculé.

L'entrée de la série de petits temples
L'entrée de la série de petits temples
De petites coursives de bois mènent de jardin en jardin
De petites coursives de bois mènent de jardin en jardin
Le petit jardin japonais par excellence
Le petit jardin japonais par excellence
Façade traditionnelle d'un temple
Façade traditionnelle d'un temple
Lanterne au milieu d'un petit jardin de mousse
Lanterne au milieu d'un petit jardin de mousse

C'est vraiment une des plus belle promenade dans un complexe bouddhiste. Ninna-ji n'est pas le seul avec cette architecture typique en coursives, mais c'est le plus impressionnant. Surtout, c'est cette intimité que l'on ressent. Même lorsqu'il y a du monde, on peut rester seul à contempler les jardins. C'est également une promenade ludique qui peut se faire n"importe quand. Quand il fait très chaud, on reste abrité sous les coursives, et lorsqu'il pleut on est à l'abris.

On passe de temple en temple via des coursives de bois à l'architecture impressionnante
On passe de temple en temple via des coursives de bois à l'architecture impressionnante
Des panneaux coulissants protègent des salles en tatami
Des panneaux coulissants protègent des salles en tatami
Au bout du temple, un magnifique lac et son jardin zen, entourés de verdure
Au bout du temple, un magnifique lac et son jardin zen, entourés de verdure
Encore un petit temple auquel on accède par un escalier en pierre
Encore un petit temple auquel on accède par un escalier en pierre
De chaque endroit du temple vous avez de belles perspectives sur les coursives
De chaque endroit du temple vous avez de belles perspectives sur les coursives

Tout au bout, c'est un autre visage, avec ce grand jardin zen au bord d'un étang. En arrière plan, l'impressionnante pagode. Ce jour là il y avait un groupe d'écolier, assis sur le bord d'un temple, qui était simplement là pour profiter de la vue et rester entre amis.

Endroit magique de Kyoto, Ninna-ji est vraiment le temple qui m'a le plus impressionné par cette ambiance qui évoque tout ce que je cherche en venant au Japon. Aussi bizarre que cela puisse paraitre, il est assez peu fréquenté par les touristes en voyage au Japon qui préfèrent s'amasser au Kinkaku-ji qui se trouve à quelques centaines de mètres. Un aubaine pour tous ceux qui comme moi, recherchent la sérénité et tout simplement la beauté de l'architecture de ce temple.

Le temple semble parfois vide, on est seul pour profiter des jardins
Le temple semble parfois vide, on est seul pour profiter des jardins
En arrière plan du jardin, l'impressionnante pagode à 5 étages
En arrière plan du jardin, l'impressionnante pagode à 5 étages
Le temple est un enchevêtrement de coursives à angle droit
Le temple est un enchevêtrement de coursives à angle droit
Les coursives sont de véritables ouvrages d'art
Les coursives sont de véritables ouvrages d'art
Des écoliers contemplent les jardins
Des écoliers contemplent les jardins
Impressionnant jardin sec avec son gravier soigneusement ratissé
Impressionnant jardin sec avec son gravier soigneusement ratissé
Ninna-ji, c'est tout l'aspect architectural que l'on vient chercher au Japon
Ninna-ji, c'est tout l'aspect architectural que l'on vient chercher au Japon
L'impressionnante pagode à 5 étages
L'impressionnante pagode à 5 étages

Un temple en plein cœur d’une forêt de cerisiers

Le temple de Ninna-ji est également célèbre pour sa forêt de cerisiers surtout lorsqu’ils sont en fleur. Contrairement aux cerisiers qui se trouvent à travers tout l’archipel, ceux du temple de Ninna-ji tardent à fleurir, ce qui fait que beaucoup de personnes se rendent dans ce temple afin de contempler la beauté de la floraison des sakura. Cette variété est appelée Omuro-Zakura, et elle ne se trouve que dans le jardin du temple.

La beauté de ces cerisiers en fleur reste incomparable puisqu’ils vous emmènent dans un voyage à travers une mer de pétales de couleurs blanches et roses. 200 cerisiers se trouvent dans le jardin du temple, faisant de lui la forêt de cerisiers la plus immense du Japon. Les arbres sont moins hauts, contrairement à ce que vous pouvez voir dans les autres allés et jardins des différentes villes japonaises. Ce qui est propice pour la prise de photos et pour contempler de plus près ces merveilles de la nature.

Mais lorsque je suis venu, ce n'était pas l'époque de la floraison, donc pas de photos. Mais pour moi ce sera l'occasion d'y revenir une prochaine fois.

Informations pratiques

  • Comment s'y rendre
    A pied : 10mn depuis le Ryôan-ji
    Bus : station Omuro Ninnaji sur les lignes 10, 26 et 59
  • Adresse
    33 Omuroouchi, Ukyo Ward, Kyoto
  • Horaires
    Ouvert tous les jours de 8h à 17h
  • Prix
    Entrée 500¥

Réservez votre voyage au Japon

Vérifiez la disponibilité d'un hébergement sur Booking.com ! Vous pouvez réserver une chambre sans paiement à l'avance, vous ne payez qu'au moment du départ. Les annulations sont également gratuites jusqu'à votre arrivée.

Check-list pour partir au Japon

Gardons le contact

Sur ce blog, j'écris des articles sur le Japon, mon plaisir d'y voyager, la culture ainsi que la société. Je partage aussi bons plans et bonnes adresses pour les voyageurs !

Recevez 2 conseils gratuits par semaine

Rejoignez mon club privé des fans du Japon, vous allez recevoir 2 articles ou vidéos :
Des endroits fabuleux à visiter, des astuces pratiques sur votre voyage et des infos étonnantes sur la culture japonaise.

Rassurez-vous, je déteste les spams autant que vous

A voir depuis Ninna-ji