Partager Tweet Partager Epingler

Lorsque vous serez en voyage à Kyoto, vous aurez certainement du beau temps, ou pas. La région est marquée par une saison de pluies à la fin du mois de juin, et parfois même des typhons fin août. Ne désespérez pas en restant enfermés dans votre chambre d'hôtel, en vous demandant que faire à Kyoto par ce temps ! Rassurez vous, il y a toutes sortes d’activités que vous pouvez faire. Vous trouverez dans cet article de quoi profiter pleinement de votre temps libre.

Sachez tout d'abord que même pendant la saison des pluies (Tsuyu), vous ne serez pas non plus sous des averses torentielles tout au long de la journée. Il s'agit plutôt de pluies pluies ou moins régulières, avec même des belles journées ensoleillées. Afin de ne pas être trempés, munissez vous de vêtements adaptés et de l'un de ces fameux parapluies transparents. Vous les trouverez sans peine pour quelques centaines de yens dans la plupart des Konbini. Vote hôtel ou votre ryokan peuvent aussi vous en mettre à disposition. Enfin, sachez qu'il n'est pas bien vu d'entrer dans les magasins avec votre parapluie dégoulinant. Placez-le dans les supports prévus à l'entrée. Rassurez vous, personne ne vous le volera, le risque est plutôt que vous l'oubliez en repartant !

A

A

Après ces conseils de base, voici un bref aperçu de ce que l'on peut faire à Kyoto quand il pleut.

Faites du shopping

Les achats de souvenirs étant une activité incontournable lors d'un voyage, pourquoi ne pas profiter du mauvais temps pour flâner dans les magasins et arcades commerçantes ?

  • Le marché de Nishiki vous fera découvrir de nouvelles saveurs et les ingrédients principaux de la cuisine du Kansai. Il est possible d'y déjeuner et de faire plaisir à vos papilles ;
  • Juste à côté les galeries de Teramachi et Shinkyogoku rassemble de nombreuses boutiques sous des arcades couvertes typiquement jaopnaises. On y trouve de tout du gadget électronique aux artisans d'art en passant par les vêtements ou les souvenirs. Cet endroit reste un incontournable de la ville ;
  • Le quartier de Gion et les alentours, les rues Shijo Dori ou Kawaramachi (de l'autre côté de la rivière Kamo) regorgent aussi de boutiques. Sous la pluie, cet endroit prend aussi une saveur particulière.

Et les temples ou sanctuaires ?

Evidemment, s'il pleut averse, visiter les magnifiques jardins de Kyoto ne sera pas la meilleure chose à faire. Essayez d'organiser vos visites au jour le jour en suivant les prévisions météo. Toutefois certains temples valent aussi le détour par leur intérieur, de magnifiques endroits qu'il est possible de visiter tout en restant abrité. Citons par exemple le temple Daikaku-ji dans le quartier de Arashiyama, ou bien le Tofuku-ji.

Proches de la gare, les temples Nishi Hongan-ji et Higashi Hongan-ji sont aussi facilement accessibles lors d'une promenade en centre ville.

Visite de musées

Forcément, quand il pleut durant les vacances, on pense immédiatement à aller au musée Kyoto en possède plusieurs, notamment le musée International du manga et ses quelques 300,000 livres qui vous permettront de vous plonger dans l'histoire de cet art à part entière.

Le musée du textile de Nishijin vous permettra de mieux découvrir l'univers du Kimono. Si vous aimez la poterie, le Musée de la céramique Raku abrite une collection privée avec des pièces qui sont de véritables trésors.

Réservez votre voyage au Japon

Vérifiez la disponibilité d'un hébergement sur Booking.com ! Vous pouvez réserver une chambre sans paiement à l'avance, vous ne payez qu'au moment du départ. Les annulations sont également gratuites jusqu'à votre arrivée.

Check-list pour partir au Japon

Gardons le contact

Sur ce blog, j'écris des articles sur le Japon, mon plaisir d'y voyager, la culture ainsi que la société. Je partage aussi bons plans et bonnes adresses pour les voyageurs !

Recevez 2 conseils gratuits par semaine

Rejoignez mon club privé des fans du Japon, vous allez recevoir 2 articles ou vidéos :
Des endroits fabuleux à visiter, des astuces pratiques sur votre voyage et des infos étonnantes sur la culture japonaise.

Rassurez-vous, je déteste les spams autant que vous

A faire aussi à Kyoto