Partager Tweet Partager Epingler

Voilà déjà 2 mois que je suis rentré du Japon. Vous savez que j'ai été enchanté de ce séjour dans un pays qui a tant à offrir. Et si j'ai tant apprécié ce pays c'est certainement car il incarne un ensemble de valeurs qui me sont chères et qui me manquent en France.

Voici donc une liste non exhaustive de 10 choses que j'ai aimé au Japon et que je retrouve difficilement ici.

  • La propreté : les rues sont vraiment très propres. On va voit pas un papier ni un mégot de cigarette au sol. D'ailleurs il y a rarement de poubelles dans la rue, d'où l'obligation de se promener avec son sac à dos et une poche en plastique pour mettre ce que l'on jettera le soir à l'hôtel.
  • La discipline : on attend tranquillement au feu pour passer et on ne se bouscule pas dans les transports en commun. On fait la queue et on attend son tour.
  • Les distributeurs automatiques, bien pratiques quand on a soif dans la rue. On n'est pas obligé d'aller dans un bar consommer pour se désaltérer. Pour une centaine de yens, on achète une bouteille d'eau.
  • Les konbini : ouverts quasiment 24 heures sur 24, on peut y acheter de tout, et il y en a quasiment partout. C'est tout simplement hyper pratique, et j'aimerais retrouver ça en France où l'on s'habitue à aller vers ses courses dans des grands centres commerciaux.
  • Les transports en commun : leur réseau est certainement l'un des meilleurs du monde. On peut aller quasiment partout. Les trains partent avec une fréquence qui fait rêver.
  • La ponctualité : en particulier dans les transports. Les trains partent et arrivent à l'heure, tout simplement.
  • Le calme des japonais : ils restent souvent impassibles face aux événements.
  • L’absence d'embouteillage : aussi bizarre que cela puisse paraître, j'ai trouvé les rues de Tokyo très calmes. Cela contraste avec l'image de la mégalopole bruyante que l'on imagine. Pendant la journée, très peu de voitures. Et même aux heures de pointe on était très loin de ce que je peux ici. Certainement que les japonais sont plus habitués à utiliser les transports en commun.
  • Le sens du service : dans le premier hôtel où j'étais à Tokyo, j'avais oublié le chargeur de mon Pocket Wifi. Il était resté branché dans la prise quand j'ai quitté la chambre, et je m'en suis aperçu trop tard, j'étais déjà loin de Tokyo. Comme j'y revenais 2 semaines plus tard, j'ai envoyé un mail à l'hôtel en leur expliquant. Il m'ont gentiment répondu qu'ils avaient bien trouvé mon chargeur et que ce dernier m'attendait à la réception. A mon retour à Tokyo, je me suis présenté à la réception et l'on m'a remis le chargeur.
  • La nourriture : au delà des sushis et yakitoris, il y a une diversité culinaire qui me manque. Surtout ce sont des goûts très fins et j'ai trouvé que leur alimentation était très saine et équilibrée (j'ai d'ailleurs perdu 4 kilos durant le voyage).

Bien sûr, la liste pourrait s'allonger sans fin, car le décalage avec notre mode de vie et notre culture occidentale est flagrant. Alors je n'attends qu'une chose : y repartir.


Gardons de contact

Partager Tweet Partager Epingler

Recevez 2 conseils gratuits par semaine

Rejoignez mon club privé des fans du Japon, vous allez recevoir 2 articles ou vidéos :
Des endroits fabuleux à visiter, des astuces pratiques sur votre voyage et des infos étonnantes sur la culture japonaise.

Rassurez-vous, je déteste les spams autant que vous

Laissez un commentaire !