Partager Tweet Partager Epingler

Les ryokan font partie de la culture japonaise depuis des siècles. Leur origine remonte à la période Nara (710-794) avec la création des Fuseya. Il s'agissait de maisons de repos gratuite à destination des voyageurs. Elles étaient principalement situées le long de la route Tokaido qui reliait la capitale d'Edo (aujourd'hui Tokyo) et le palais impérial de Kyoto.

A l'époque, les réseaux de transport n'étaient pas encore très développés, les déplacements étaient dangereux et beaucoup de voyageurs dormaient à la belle étoile. Nombreux sont ceux qui mourraient le long des routes. Devant cette situation, des moines bouddhistes ont créé ces Fuseya afin de venir en aide aux voyageurs.

Les premiers ryokans ont été construits pour accueillir les voyageurs de passage le long de la Tokaido

Durant la période Heian (794-1191), les pèlerinages vers sites religieux sont devenus populaires. Les temples sont alors devenus également des lieux d'hébergement, que plus tard on appela Shukubo. Certains sont encore en activité et ouvert au public pour y dormir.

De nombreuses auberges bon marché sont apparues pendant la période Kamakura (1192-1333). Des routes plus praticables ont été construites, car une économie monétaire se développait et les marchands se déplaçaient beaucoup. Ils se reposaient et dinaient dans des Hatago. Parallèlement, les seigneurs Daimyo se déplaçaient dans leur domaine avec leur entourage (parfois important) ainsi que pour rendre visite au shogun. Ils séjournaient alors dans des Honjin.

Si l'on devait faire un parallèle avec aujourd'hui, les auberges Hatago correspondraient probablement à des ryokans ordinaires, alors que les Honjin équivaudraient à des ryokans de luxe.

Pendant la période Edo, il n'était pas officiellement permis de se déplacer librement d'un lieu à un autre. Mais les pèlerinages et visites à caractère religieux constituaient des exceptions. De plus, la réglementation n'était pas aussi rigide concernant les courts trajets vers les onsen (sources chaudes thermales) ou les visites touristiques. Un boom des voyages est alors apparu au sein de la population ordinaire. Dans les sites touristiques populaires, bon nombre des auberges établies de longue date se sont transformées en ryokans et sont toujours en activité.

La Réforme Meiji et son ouverture vers l'occident a changé radicalement la façon dont les gens voyagent. Les gens ont commencé à prendre le train comme moyen de transport, plutôt que se se déplacer à pied. Le voyage est même devenu un loisir, ce qui a conduit à l'émergence de nombreux ryokans dans les lieux touristiques et les stations thermales partout au Japon.

Si de nombreux Hatago et Honjin ont fermé, leur esprit d'hospitalité a été transmis comme partie intégrante de la culture traditionnelle japonaise. Ils ont formé le modèle original du ryokan japonais et ont jeté les bases de son développement.

Le Japon d'après-guerre est entré dans une ère de croissance économique rapide. Les Japonais devenus plus riches voyagent, et de grands ryokans ont été construits sur les principaux sites touristiques et les stations thermales. Les ryokans, très appréciés des Japonais, jouissent d'une popularité croissante parmi les touristes étrangers.

De nos jour, les voyageurs évitent les hébergements conventionnels pour des lieux qui se concentrent sur des expériences inhabituelles et sur la déconnexion.

Consultez les meilleures offres

Réservez votre voyage au Japon

Vérifiez la disponibilité d'un hébergement sur Booking.com ! Vous pouvez réserver une chambre sans paiement à l'avance, vous ne payez qu'au moment du départ. Les annulations sont également gratuites jusqu'à votre arrivée.

Check-list pour partir au Japon

Gardons le contact

Sur ce blog, j'écris des articles sur le Japon, mon plaisir d'y voyager, la culture ainsi que la société. Je partage aussi bons plans et bonnes adresses pour les voyageurs !

Recevez 2 conseils gratuits par semaine

Rejoignez mon club privé des fans du Japon, vous allez recevoir 2 articles ou vidéos :
Des endroits fabuleux à visiter, des astuces pratiques sur votre voyage et des infos étonnantes sur la culture japonaise.

Rassurez-vous, je déteste les spams autant que vous

A lire également sur les ryokans