Partager Tweet Partager Epingler

Beaucoup de Japonais croient qu'un bon service devrait être la norme et, par conséquent, il n'est pas nécessaire de donner un pourboire. Cependant, certains membres du personnel qui travaillent pour des entreprises touristiques japonaises sont habitués à recevoir des pourboires et peuvent être reconnaissants de recevoir un petit extra.

Pas de culture du pourboire au Japon

Contrairement à de nombreux autres pays, le pourboire n'est tout simplement pas attendu par la majorité des personnes travaillant au Japon. Non seulement les pourboires ne sont pas attendus, mais dans la plupart des cas, si vous essayez de laisser un pourboire, vous serez refusé !

Vous pourriez penser que ne rien donner conduirait à une quallité de service médiocre, mais rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité. La culture de service du Japon est censée encourager un service toujours supérieur. Le service au Japon est tellement exceptionnel que de nombreux voyageurs du monde entier considèrent que le Japon offre la meilleure hospitalité au monde.

Les employés des restaurants sont courtois et serviables, et ils font souvent tout ce qu'ils peuvent pour s'assurer que vous appréciez votre repas. Les chauffeurs de taxi gardent leurs véhicules spectaculairement propres, des gants de sport blancs et des chapeaux noirs, et ne tenteront jamais (du moins selon mon expérience) de vous facturer plus que nécessaire.

Peu importe où vous allez au Japon, des hôtels les plus luxueux aux restaurants de ramen les plus humbles, vous pouvez vous attendre à recevoir un service attentionné et sans aucune condition.

Pourtant, aucun d'entre eux ne s'attend (ou ne dépend) des pourboires pour leur service remarquable. En fait, non seulement les pourboires ne sont pas attendus, mais si vous essayez de laisser un pourboire, il sera presque certainement refusé, et constituer un moment embarrassant.

Le consensus général au Japon est le suivant : vous payez pour un bon service, alors pourquoi devriez-vous payer un supplément ? Une bonne règle générale au Japon est de ne pas donner de pourboire dans un restaurant, même si cela peut vous sembler étrange. Soyez simplement poli et remerciez votre serveur ou serveuse pour leur service. Faites de même dans votre hôtel.

Quand il n'y a pas de problème pour donner un pourboire

Il y a quelques situation pendant lesquelle ce petit extra peut ne pas être requis ou attendu, mais au moins être accepté.

Les services de guides privés

Le salaire des guides au Japon ne dépend pas principalement des pourboires. Contrairement aux guides de tant d'autres pays, les japonais n'exigeront pas ou n'attendront pas un pourboire de votre part. Cependant, il est acceptable de leur en donner un si vous le souhaitez.

La quantité de pourboire est une question qui fait toujours débat. Ma recommandation est de donner un pourboire en fonction de votre coeur. Vous donnez ce qui vous convient, en fonction de votre ressenti. Il est difficile de se tromper, puisque les pourboires ne sont pas attendus au départ !

Veuillez noter qu'au Japon, le pourboire est accompagné d'un protocole spécial. Ne donnez pas d'argent directement de votre poche ou de votre sac à main. Placez toujours l'argent dans une enveloppe avant de la remettre en la tenant avec les deux mains.

Au lieu d'un pourboire monétaire, il est toujours apprécié d'apporter un petit cadeau de votre pays d'origine ou de votre ville natale. Les spécialités alimentaires ou les souvenirs à saveur locale sont très appréciées.

J'apporte souvent avec moi de petites boites de chocolats ou de macarons afin de les offrir en cadeau, plutôt que de donner de l'argent.

Il est également considéré comme poli de d'offrir à votre guide du café ou du thé, si vous vous arrêtez pour des rafraîchissements pendant votre promenade. Ou même à déjeuner si vous partez pourr une journée complète.

Les pourboires dans les Ryokans

Lorsque vous séjournez dans un ryokan, une auberge japonaise traditionnelle, le pourboire est également acceptable à l'occasion. Il y a deux circonstances dans lesquelles vous pouvez l'envisager.

La première est de savoir si vous avez une faveur spéciale à leur demander. Par exemple la préparation d'un menu spécial si vous avez des exigeances alimentaires spéccifiques. Dans ce cas, il serait poli de leur donner le pourboire au début de votre séjour.

La seconde serait si vous aviez un séjour exceptionnel et un service exceptionnel. Dans ce cas, vous pouvez ressentir le désir de donner un pourboire au propriétaire à la fin de votre séjour au Japon.

Encore une fois, ce n'est pas obligatoire, mais si vous pensez qu'un pourboire serait approprié, il sera très probablement accepté.

Dans l'ensemble, le pourboire au Japon n'est pas d'usage. Le respect et la politesse sont attendus en tout temps, et si votre pourboire est refusé, ne soyez pas offensé.

Réservez votre voyage au Japon

Vérifiez la disponibilité d'un hébergement sur Booking.com ! Vous pouvez réserver une chambre sans paiement à l'avance, vous ne payez qu'au moment du départ. Les annulations sont également gratuites jusqu'à votre arrivée.

Check-list pour partir au Japon

Gardons le contact

Sur ce blog, j'écris des articles sur le Japon, mon plaisir d'y voyager, la culture ainsi que la société. Je partage aussi bons plans et bonnes adresses pour les voyageurs !

Recevez 2 conseils gratuits par semaine

Rejoignez mon club privé des fans du Japon, vous allez recevoir 2 articles ou vidéos :
Des endroits fabuleux à visiter, des astuces pratiques sur votre voyage et des infos étonnantes sur la culture japonaise.

Rassurez-vous, je déteste les spams autant que vous

Sur le même thème